Les évènements de la catégorie Peinturehttp://www.20h59.com/RSS/cat/14Découvrez les 10 prochains évènements de la catégorie PeintureTue, 27 Jan 2015 06:43:41 +0100Les évènements de la catégorie Peinturehttp://www.20h59.com/_design/img/default/no-image-100x100.gifhttp://www.20h59.com/RSS/cat/14<![CDATA[Marie Bouchon]]>http://www.20h59.com/evenement/marie-bouchon-marie-bouchon-casino-de-bourbon-l-archambault-bourbon-l-archambault-janvier-2015,589657http://www.20h59.com/evenement/marie-bouchon-marie-bouchon-casino-de-bourbon-l-archambault-bourbon-l-archambault-janvier-2015,589657Fri, 09 Jan 2015 17:12:26 +0100

Du 01/01/2015 au 31/01/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

Casino de Bourbon-l'Archambault - BOURBON L ARCHAMBAULT (03160)

Marie Bouchon expose ses croquis sur le vif et autres croquades. Elle aime jouer avec les couleurs et observer la vie autour d’elle. Munie d’un bloc de papier, d’un feutre ou d’un crayon, d’un pinceau, de godets d’aquarelles, elle s’installe en terrasse de café au cœur du marché. Elle croque et témoigne des « Gens d’Ici ». ]]>
<![CDATA[Mini Expo décembre / Kaps Djé]]>http://www.20h59.com/evenement/kaps-dje-mini-expo-decembre-le-chat-qui-peche-bordeaux-decembre-2014,584070http://www.20h59.com/evenement/kaps-dje-mini-expo-decembre-le-chat-qui-peche-bordeaux-decembre-2014,584070Sun, 23 Nov 2014 20:59:24 +0100

Du 04/12/2014 au 31/01/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

Le Chat Qui Pêche - BORDEAUX (33000)

titre : Fan Art "Graphiste et illustrateur,j'ai toujours préféré les univers extraordinaires:la SF, la Fantasy, les contes et les légendes...BD, jeux vidéos,films,musiques, tout est prétexte au voyage. Une fois les valises posées, je m'approprie, je digére, je rends hommage à ces personnages qui m'ont marqué, toujours avec respect et légèreté. Venez les retrouver !"]]>
<![CDATA[Prochainement à la Galerie Nicole SALANOE / Le peintre KRISTOFF. L]]>http://www.20h59.com/evenement/le-peintre-kristoff-l-prochainement-a-la-galerie-nicole-salanoe-galerie-nicole-salamone-aigues-mortes-mai-2014,534156http://www.20h59.com/evenement/le-peintre-kristoff-l-prochainement-a-la-galerie-nicole-salanoe-galerie-nicole-salamone-aigues-mortes-mai-2014,534156Sat, 25 Jan 2014 05:50:12 +0100

Du 01/05/2014 au 31/01/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

GALERIE SALAMONE - AIGUES MORTES (30220)

Début mai 2014 L'Artiste peintre KRISTOFF. Puisant dans les trois religions révélées ce qu’il y a de bon pour tendre vers la méditation et la sérénité, ses visages à la tête penchée reflètent une expression apaisée. Une inspiration qui explique aussi la présence de nombreux symboles : la colombe, le poisson, le soleil, l’or, la musique et bien d’autres encore à découvrir.]]>
<![CDATA[A LA Galerie Nicole SALAMONE / Leslie BERTHET-LAVAL]]>http://www.20h59.com/evenement/leslie-berthet-laval-a-la-galerie-nicole-salamone-15-rue-victor-hugo-aigues-mortes-avril-2014,557134http://www.20h59.com/evenement/leslie-berthet-laval-a-la-galerie-nicole-salamone-15-rue-victor-hugo-aigues-mortes-avril-2014,557134Mon, 14 Apr 2014 11:04:28 +0200

Du 20/04/2014 au 31/01/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

GALERIE SALAMONE - AIGUES MORTES (30220)

L’univers de Leslie est régit par l’équilibre. Elle parvient en effet à suggérer le mouvement sans agitation. Ses couleurs sont puissantes mais jamais agressives. Sa palette dominée par le bleu, le vert et le rouge est travaillée au pinceau et au couteau.]]>
<![CDATA[A la Galerie nicole SALAMONE / Le peintre KRSITOFF L]]>http://www.20h59.com/evenement/le-peintre-krsitoff-l-a-la-galerie-nicole-salamone-15-rue-victor-hugo-aigues-mortes-mars-2014,536940http://www.20h59.com/evenement/le-peintre-krsitoff-l-a-la-galerie-nicole-salamone-15-rue-victor-hugo-aigues-mortes-mars-2014,536940Sun, 16 Feb 2014 08:08:48 +0100

Du 01/03/2014 au 31/01/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

GALERIE SALAMONE - AIGUES MORTES (30220)

Prochainement a la Galerie de Nicole SALAMONE l'artiste KRISTOFF L expose ses toiles a la galerie ]]>
<![CDATA[Claire Tabouret "Les Débutantes" / Claire Tabouret]]>http://www.20h59.com/evenement/claire-tabouret-claire-tabouret-les-debutantes-bugada-cargnel-paris-19-decembre-2014,586772http://www.20h59.com/evenement/claire-tabouret-claire-tabouret-les-debutantes-bugada-cargnel-paris-19-decembre-2014,586772Sat, 13 Dec 2014 12:02:20 +0100

Du 11/12/2014 au 07/02/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

Bugada & Cargnel - PARIS 19 (75019)

Claire TABOURET - Les Débutantes Exposition jusqu'au 7 février 2015 du mardi au samedi, de 14 à 19 heures Pour sa première exposition personnelle à la galerie Bugada & Cargnel, intitulée Les Débutantes, Claire Tabouret (née en 1981 à Pertuis, vit et travaille à Paris) présente un ensemble de neuf toiles de même grand format, librement inspiré par le Bal des débutantes, événement mondain annuel qui se tient à Paris et où de jeunes héritières de l'aristocratie française et de la jet set internationale font leur entrée dans le monde. Les œuvres ont pour modèle les photographies de groupe officielles de différentes éditions du Bal, dont l'artiste s'affranchit toutefois radicalement, elle qui ne peint pas d'après photographie, mais justement pour pallier ce qu'elle perçoit comme un manque, une absence dans la photographie. Sur chaque toile, un groupe de personnages féminins, d'âge variable et souvent indéterminé – entre l'enfance, l'adolescence et l'entrée dans l'âge adulte – prend la pose, dans des robes de gala stylisées. Ces tenues de soirée sont généralement de couleur unie sur chaque œuvre, et s'entremêlent de sorte que l'on ne sait plus où s'arrête la robe de l'une et où commence celle de l'autre. Cet enchevêtrement figure le lien social qui unit les jeunes femmes, dont on ne pourrait dire si elles le subissent ou si elles en tirent parti, et si elles sauront ou non un jour s'en affranchir ; en somme, si elles seront prisonnières ou maîtresses de leur destin. En effet, si le Bal des débutantes est le point de départ de cet ensemble, il est surtout prétexte pour Claire Tabouret à continuer à explorer des thèmes qui traversent ses dernières séries, comme par exemple la place de l'individu au sein du groupe et sa capacité à s'en extraire, ou le destin et de sa prédétermination. Ici s'y ajoutent notamment des questionnements liés à un rite social d'entrée dans l'âge adulte. Bien que les jeunes femmes tendent à se ressembler par leurs traits et leurs atours, elles sont toutes singulières, chacune tentant de résister et de s'extraire du groupe. À travers ses portraits de groupe, il s'agit pour l'artiste d'imaginer les liens que les personnes présentes sur les photographies d'origine ont entre elles, de les rendre visibles, par les cheveux ou les tissus. Les habits semblent juste posés sur les épaules des personnages, et entrent en conflit avec leur propre individualité, que trahissent leurs regards. Ici les robes et draperies s'inspirent du travail de Gaëtan Gatian de Clérambault, figure de la neuropsychiatrie et professeur de Lacan, qui avait conçu pour le motif du drapé une passion si obsessionnelle qu'elle finit par lui coûter sa carrière. Dans ce nouvel ensemble, si l'inspiration et l'intensité sont restées les mêmes, le geste de l'artiste a pris de l'ampleur, et tend parfois vers l'abstraction. Surtout, sa palette s'est largement ouverte : le fond de chaque toile est peint dans une couleur acrylique fluo, ensuite assombrie par la superposition de multiples strates plus foncées. Cette première couche donne au tableau sa lumière, comme éclairé de l'intérieur. Visible sur la tranche de la toile, la couleur initiale forme un halo qui déborde sur le mur. On a le sentiment d'être baigné dans une lumière colorée et mentale, électrique mais presque sourde, indéfinissable. Le spectateur se trouve ainsi plongé au milieu de dizaines de regards braqués sur lui, le confrontant à une forme de saturation visuelle, de vertige. L'artiste rejoue ainsi, plus ou moins consciemment, son rapport primitif à la peinture, quand une visite au Musée de l'Orangerie et une immersion picturale dans les Nymphéas de Claude Monet décida de sa vocation de peintre à l'âge précoce de quatre ans. Dans ces nouvelles toiles se retrouve ainsi le thème du liquide et du mouvant, qui traverse toute son œuvre. Cerné par ces toiles monumentales, le regard glisse dans le pli d'un drapé, et passe d'une robe à une chevelure, à une tenture, d'une toile à l'autre, où chacun se projettera différemment : ici le thème du masque, là des cariatides, là encore des écorchées sorties d'une planche anatomique.]]>
<![CDATA[Chant de la nature / Xu Beihong]]>http://www.20h59.com/evenement/xu-beihong-chant-de-la-nature-centre-culturel-de-chine-a-paris-paris-07-decembre-2014,584696http://www.20h59.com/evenement/xu-beihong-chant-de-la-nature-centre-culturel-de-chine-a-paris-paris-07-decembre-2014,584696Thu, 27 Nov 2014 14:37:57 +0100

Du 19/12/2014 au 10/02/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

CENTRE CULTUREL DE CHINE A PARIS - PARIS 07 (75007)

Le Musée chinois des trois Gorges de la ville de Chongqing ainsi que le Centre culturel chinois de Paris co-organisent l'exposition "Chants de la nature : chefs d'oeuvre de la peinture de fleurs et d'oiseaux, collections du Musée des trois Gorges de la ville de Chongqing" qui se tiendra du 19 décembre 2014 au 10 février 2015 au Centre culturel chinois de Paris. Le Musée chinois des trois Gorges de la ville de Chongqing est un musée national de 1re catégorie dont les collections de peintures et de calligraphies sont très riches. Dans le cadre de cette exposition, soixante-quatre tableaux de peinture de fleurs et d'oiseaux, du XIVe au XXe siècles, seront exposés. À travers chacun de ces rouleaux, sélectionnés en fonction de l'importance de l'artiste, du courant artistique ou encore de la période représentative de l'histoire de l'art chinois, le fil conducteur de cette exposition est de dérouler cette peinture comme un parcours de la beauté. Cette année est le cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine. En ces jours particulièrement chargés de sens et d'histoire, nous souhaitons montrer au public français une exposition des plus caractéristiques de l'art chinois, dans l'espoir que les amis français puissent pénétrer dans le temple de la peinture chinoise et mieux appréhender la quintessence de la culture chinoise. ]]>
<![CDATA[Jiří Votruba – globaLove / Jiří Votruba ]]>http://www.20h59.com/evenement/jiři-votruba-jiři-votruba-–-globalove-centre-tcheque-18-rue-bonaparte-paris-06-janvier-2015,590093http://www.20h59.com/evenement/jiři-votruba-jiři-votruba-–-globalove-centre-tcheque-18-rue-bonaparte-paris-06-janvier-2015,590093Tue, 13 Jan 2015 12:32:10 +0100

Du 15/01/2015 au 13/02/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

Centre culturel tchèque - PARIS 06 (75006)

Vernissage le jeudi 15 janvier 2015 à 19h en présence de l’artiste. L’amour au temps de la globalisation, les idoles éphémères et la tension entre la beauté des publicités et celle de la nature sont autant d’éléments qui préoccupent Jiří Votruba depuis plusieurs années maintenant.]]>
<![CDATA[MUGEN NO YO - le Monde des Illusions / Jean François BINET]]>http://www.20h59.com/evenement/jean-francois-binet-mugen-no-yo-le-monde-des-illusions-in-between-gallery-3-rue-ste-anastase-paris-03-fevrier-2015,589328http://www.20h59.com/evenement/jean-francois-binet-mugen-no-yo-le-monde-des-illusions-in-between-gallery-3-rue-ste-anastase-paris-03-fevrier-2015,589328Thu, 08 Jan 2015 09:29:21 +0100

Du 09/02/2015 au 14/02/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

in)(between gallery - PARIS 03 (75003)

Mugen no yo, signifie le monde des songes et des illusions en Japonais. Les tableaux de Jean-François BINET sont emprunts de cette atmosphère, ils évoquent des lieux transfigurés, des endroits rêvés, étranges...
 L’exposition est un hommage à l'amour de Jean-François BINET pour le Japon, à sa culture et à ses arts. Une grande partie des tableaux représente le Japon : « Invisible Fuji » le mont Fuji vu (ou paradoxalement « non vu » car caché par d’épais nuages) depuis le lac Saï, «Le théâtre des esprits» une petite maison célébrant l’esprit des morts devant une pelouse circulaire dans le parc Ritsurin à Takamatsu, «Pin Tokyoïte» un très vieux pin, soutenu par de nombreux étais au bord d’un lac à Tokyo... Cette exposition se situe à la lisière de l’abstrait. Les tableaux représentent toujours un lieu mais la vision est retravaillée, et certains éléments du décor pourront évoquer des éléments figuratifs : monstres tout droit sortis de l’imagerie japonaise, animaux, formes humaines… Jean-François BINET perçoit ces éléments au fur et à mesure de l’avancement de la toile et il peut parfois légèrement forcer le trait afin qu’ils soient plus facilement décelables. Mais au final il n’y pas d’interprétation « type » chacun aura la sienne. Le travail de Jean-François permet simplement à l’imagination du spectateur de vagabonder… ]]>
<![CDATA[Exposition Press The Button // RNST // Galerie ligne 13 / RNST]]>http://www.20h59.com/evenement/rnst-exposition-press-the-button-rnst-galerie-ligne-13-galerie-ligne-13-paris-17-janvier-2015,589293http://www.20h59.com/evenement/rnst-exposition-press-the-button-rnst-galerie-ligne-13-galerie-ligne-13-paris-17-janvier-2015,589293Wed, 07 Jan 2015 11:35:27 +0100

Du 23/01/2015 au 14/02/2015

Tarif : NC | Billeterie : NC

Galerie Ligne 13 - PARIS 17 (75017)

Du 23 janvier au 14 février la Galerie Ligne 13 présente les dernières œuvres de l’artiste marseillais RNST. RNST nous emmène avec des jeux d’images autour de l’expression « PRESS THE BUTTON » dans une exploration colorée de son univers graphique avec de la peinture, du pochoir, des sérigraphies. Une invitation au questionnement, autour d’une iconographie trash, humoristique et engagée.    PRESS THE BUTTON, simple geste du quotidien ou acte délibéré incitant au changement, entrainant un nouvel éclairage sur la réalité ou un bouleversement de l’ordre établi. PRESS THE BUTTON, élément déclencheur tellement devenu anodin à ce jour et qui pourtant a transformé notre civilisation… PRESS THE BUTTON c’est aussi l’envie de tout foutre en l’air, exploser, tout arracher, se rebeller et faire déborder le vase devenu trop plein.  Biographie Street acteur ou sérigraffiste, adepte des cultures alternatives, RNST explore et s’amuse avec l’art urbain depuis les années 90 utilisant les différentes techniques (graffiti, affiche, collage, pochoir…). Son atelier est un laboratoire dans lequel l’artiste mélange les recettes. RNST envisage ses créations comme une véritable passerelle entre le monde et son univers intime. Ses œuvres sont inspirées par la provoc et le romantisme. D’influences multiples, amateur de supports en tout genre mais surtout de récupération, son travail de création est un lien direct entre la rue et l’atelier pour questionner ou déranger. RNST s’amuse à mêler des événements sans lien entre eux qui lorsqu’il les assemble atteignent un second niveau de lecture. « Mon art ne m’appartient pas, je préfère que les gens s’interrogent et fassent leur propre interprétation ». RNST applique aussi cette philosophie avec ses supports de travail. « Je récupère des portes de frigo, des bidons, des panneaux de signalisation… J’aime l’idée que ces objets ont déjà leur histoire. J’ai du mal à peindre sur une toile, je préfère d’autres possibilités ». Enfin la force de l’art de RNST provient de la pluridisciplinarité des techniques utilisées soutenue par des visuels puissants et l’utilisation de couleurs solides qui viennent remplacer le trait. Un résultat parfois violent, mais toujours poétique et fragile. ]]>